Besançon : les étudiants échouent à faire sortir les lycéens

300 à 400 personnes dont une petite majorité d'étudiants ont sillonné le centre-ville de Besançon et tenté d'effectuer une jonction du mouvement contre la loi El Khomri avec les élèves de trois lycées dont les portes étaient bien fermées et gardées par un petit dispositif policier.

etudiants20

Le cortège n'est pas très nombreux. Les étudiants sont tous juste majoritaire en son sein. 300 à 400 personnes ont quitté la faculté des lettres, jeudi 17 mars vers 11 heures, pour rejoindre le lycée Pasteur. La lourde porte est fermée, son accès bloqué par une dizaine de policiers lourdement équipés. Quelques slogans sont échangés à travers le grillage, un peu plus loin. Le défilé se dirige vers le lycée technique Jules-Haag.

Là aussi, l'accès au portail est interdit. Les slogans redoublent contre la loi El Khomri, l'état policier, l'avenir de la jeunesse... Des rouleaux de papier WC sont lancés vers les agents en uniformes qui n'ont pas à utiliser leurs boucliers. Selon un enseignant qui quitte l'établissement, une cinquantaine d'élèves, bloqués à l'intérieur, ne peuvent rejoindre le cortège.

Le cortège quitte la Cité Canot...

Il se dirige alors vers l'internat de l'établissement qui n'est pas séparé de la rue par un haut mur,...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !