Une AG souveraine pour dépasser les clivages et enraciner la lutte

Après la manifestation du 5 décembre, la première assemblée générale contre la réforme des retraites s'est tenue à Besançon où l’amphi de la Fac de lettres était plein à craquer. Entre partage d’expériences et débats passionnés, les AG se succèdent. S’étant déclarée souveraine, l'AG a dû se heurter à l’intersyndicale, par exemple sur l'horaire des manifestations. Ce n'est pas simple, mais le rapprochement entre Gilets jaunes, AG et syndicats s'opère doucement, en témoigne l' appel commun à un rassemblement ce samedi à 14h. La convergence s'installe-t-elle ?

ag512

La manifestation du 5 décembre contre le projet de réforme des retraites s’est terminée de manière étrange et quelque peu confuse à Besançon. Arrivés à Chamars, point de dispersion, certains plient vite les gaules. D’autres invitent la foule place de la Révolution pour une AG qui n’a pas fait long feu et un cortège décide de ne pas s’arrêter là et se rend à Micropolis, où la RN57 sera bloquée quelque temps. Une information circule aussi en fin de manifestation et semble faire quelques émules : il y aura une AG à 14h à la Fac de lettres. À l’heure du rendez-vous, l’amphi est bondé de quelque 300 personnes. Toutes réunies dans une ambiance euphorique après une grosse démonstration de force et une journée de grève très suivie.

Sur la tribune, il n’y a que des représentants syndicaux de l’éducation, SNUipp, FSU, Solidaires-Etudiants, un représentant de la CGT salariés étudiants. « Il faut une convergence entre...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !