Un village à l’apparence si tranquille

« Coup de chaud », troisième long métrage du cinéaste bisontin Raphaël Jacoulot qui tourne hors de la région depuis la fin des aides, part d'un fait divers. Il montre comment les rouages d'une société villageoise se grippent en s'appuyant sur un bouc émissaire...

coup-de-chaud

Raphaël Jacoulot est né à Besançon. Élève aux Beaux-Arts il étudie la vidéo et la peinture avant de rejoindre la Femis. Il commence sa carrière en tournant ses films en Franche-Comté. Depuis la disparition des aides financières régionales, il tourne ses films dans d’autres régions. « Coup de chaud » son troisième long-métrage est présenté en ce moment dans toute la Franche-Comté.

La tension monte sous un ciel de plomb

Un village ordinaire à l’apparence tranquille. Un artisan s’y installe et la plupart des habitants y travaillent la terre. Petite ombre au tableau, Josef (Karim Leclou) un garçon étrange, un peu fou, plutôt pataud. Inoffensif, il essaie de se lier avec les uns et les autres. Il chaparde. Sans plus. Au début, on lui trouve des excuses. Après tout il n’est pas méchant.

Une chaleur caniculaire. Le ciel plombe le village. Les rues se vident. Ça sent la poussière comme dans les westerns....

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !