Un procès renvoyé au grand dam des victimes

L'absence d'un des prévenus poursuivis pour association de malfaiteurs et 140 cambriolages à l'automne 2016 a conduit le TGI de Besançon à renvoyer l'audience tout en annonçant que la prochaine sera également renvoyée... Celles des 150 victimes qui se sont déplacées ont peu apprécié.

tgi_12

Le 12 septembre 2018, une audience correctionnelle était inscrite au rôle du Tribunal de grande instance de Besançon

Dans le box, Laureen G, 29 ans, née à Besançon, mise en examen pour recel de bien aggravé par deux circonstances commis du 31 octobre 2016 au 18 décembre 2016 à Besançon et dans le département du Doubs, Gjergi G, 33 ans, et Jakin L, 27 ans, tous deux nés en Albanie. Ils sont prévenus de participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime commis du 31 octobre 2016 au 18 décembre 2016 à Besançon et dans le département du Doubs, ainsi que de vol par ruse effraction ou escalade dans un local d’habitation ou un lieu d’entrepôt aggravé par une autre circonstance.

En réalité - et c’était la raison de notre présence attentive - le menu s’avérait copieux : près de 140 occurrences des chefs d’inculpation précités assortis de quelques 150 victimes...

13h30, l’audience est...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !