Un mur en carton contre la réforme Blanquer

Une trentaine d'enseignants ont symboliquement bloqué une entrée du lycée Pasteur de Besançon alors que s'y tenaient des épreuves du bac qu'ils n'ont pas perturbées. 

dsc04667

« Ils font des économies sur le dos des élèves », explique Olivier, professeur d’anglais au lycée Pergaud. Ce mecredi 19 juin, il est avec une trentaine d'enseignants d'établissements bisontins qui ont bâti un mur en carton devant une entrée du lycée Pasteur. Un blocage symbolique, en opposition à la loi Blanquer. Ils s'allongent sur le bitume, scandent des slogans : « Bloquons, bloquons, bloquons Blanquer », ou encore « Debout, debout, justice et dignité ». Les lycéens venus passer le bac sont surpris d’une telle démonstration, certains la critiquent, d’autres voudraient s'y joindre, ce à quoi un professeur répond : « le bac d’abord, la révolte après ». 

« Aujourd’hui on a une réforme du bac qui le complexifie énormément autant pour les professeurs que les élèves, à partir de janvier les élèves seront quasiment toujours en période d’examens… Le nouveau...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !