Un millier de manifestants contre les ordonnances à Besançon

A l'image du pays, la seconde journée de mobilisation contre la « loi travail XXL » a moins mobilisé. Le secrétaire de l'UD-CGT du Doubs, Cyril Keller, invite cependant le pouvoir à « se méfier » car « à partir du 25, la grève des transports risque d'enclencher quelque chose... »

manif6

« Il y a moins de monde que la dernière fois... » L'impression de Mario est confirmée par notre comptage. Un millier de manifestants ont défilé ce jeudi 21 septembre par une belle matinée d'automne à Besançon. Deux fois moins, en effet, que sous la pluie du 12 septembre... Ça ne perturbe pas plus que ça Jacques Bauquier. Le coordinateur régional de la métallurgie CGT en a vu d'autres : « on est dans un processus de mobilisation durable. Ça ne me fait pas peur qu'il y ait moins de monde aujourd'hui, il faut voir que des nouvelles professions sont en train de s'engager... »

Il cite les prochaines journées, la fonction publique le 10 octobre, les transports le 25 septembre, les retraités le 28, « en intersyndicale » complète. « On y invite les actifs car les problèmes de retraités ne sont pas le problème des seuls retraités », ajoute Cyril Keller, secrétaire de l'UD-CGT du Doubs.

Le pouvoir politique se frotte-t-il déjà les mains...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !