« Tempête de sable » : le poids des traditions

Le film d’Elite Zexer dénonce le mariage forcé et démonte les mécanismes d’une tradition qui se perpétue. Grand Prix du festival de Sundance, il a été présenté dans de nombreux festivals.

tempete_de_sable_film_2

Une petite fille et son père sur les chemins sablonneux du désert de Neguév. Un voyage presque joyeux. Layla conduit la voiture sous l’œil attendri de son père. A l’approche du village, celui-ci doit reprendre le volant. Tradition oblige.

Rien à dire puisque c’est la loi

A l’arrivée dans ce village bédouin du Sud d’Israël, on prépare un mariage. Layla et sa mère se mettent à la tâche. Le marié n’est autre que son époux Suliman qui a choisit une seconde épouse plus jeune. Il n’y a rien à dire puisque c’est la loi.

Les nouveaux mariés partent en lune de miel et Jalila découvre que sa fille Layla vit une histoire d’amour avec un garçon de l’université. Cette liaison risque de jeter l’opprobre sur toute la famille et la mère veut l’empêcher de le voir.

Le décor est planté et rappelle « Wadjda » film saoudien où dans une société aux traditions ancestrales, une petite fille voulait s’acheter une...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !