Social : la semaine de la convergence ?

Les cheminots ont voté la grève vendredi matin à Besançon devant la permanence de la députée Fannette Charvier (LREM) qui a reçu l'intersyndicale... Le mouvement encore plus intersyndical recommence mardi avec les fonctionnaires avant la « marée populaire » du 26 avec trois cortèges où syndicats, partis et associations convergeront. L'unité est « difficile mais avance », nous dit José Aviles, secrétaire de l'UL-CGT dans un entretien.

chem1

La semaine s'annonce chargée sur le plan social après un week-end de trois jours. Elle démarre avec une journée d'action dans la fonction publique en intersyndicale totale mardi 22. Elle se termine avec la « marée populaire » syndicale, associative et politique de samedi 26. Elle se ponctue de deux jours de grève mercredi 23 et jeudi 24 à la SNCF. Et dans l'élan, la session du conseil régional, vendredi 25, notamment consacrée à la convention sur les TER passée entre la collectivité et la SNCF sera regardée avec attention par les cheminots dont certains ont prévu de se rendre à Dijon.

Ce vendredi 18 mai à Besançon, une quarantaine de cheminots ont d'ailleurs reconduit le mouvement lors d'une assemblée générale tenue devant la permanence de la députée Fannette Charvier (LREM) qui a reçu une délégation. « On attend de la députée qu'elle maitrise le sujet du ferroviaire quand elle votera », prévenait José Aviles, secrétaire de l'UL CGT de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !