Révoquée pour avoir laissé partir seul un enfant de dix ans de la piscine

Une employée de la piscine municipale de Lons-le-Saunier a saisi le Tribunal administratif pour qu'il annule une décision du maire de Lons-le-Saunier qui était allé plus loin que la proposition d'exclusion temporaire du conseil de discipline.

Le 9 décembre 2016, le conseil de discipline de la ville de Lons-le-Saunier proposait une exclusion temporaire de fonction de six mois, dont trois avec sursis, à l'encontre d'une employée d'accueil de la piscine municipale. Outre des étourderies fréquentes, deux faits précis lui étaient reprochés. Un soir, à l'heure de la fermeture, elle avait enfermé un usager dans le vestiaire sans vérifier que quelqu'un s'y trouvait. Le cris de ce dernier l'avaient alertée et elle lui avait aussitôt rouvert la porte.

Un autre jour, elle avait refusé d'accueillir un enfant d'une dizaine d'années au motif qu'il n'avait pas sa carte de piscine, et lui avait dit d'attendre dans le hall les copains avec lesquels il était venu. Mais celui-ci avait quitté les lieux pour rentrer chez lui alors que l'employée était à son guichet. Sa hiérarchie lui reproche d'avoir manqué à son devoir de surveillance et d'avoir omis de prévenir la famille de l'enfant et/ou les...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !