« Pour une Ecole normale de médecins »

Meneur de l'occupation de l'Ecole normale de Besançon en mai 1968, Michel Antony a longtemps milité à la CFDT avant d'animer avec un certain succès la bataille pour le maintien des services publics de proximité, dont l'hôpital de Lure où il habite. Son analyse du système de santé est sans concession.

michel-antony2

Quand il ne bataille pas pour les services publics, Michel Antony écrit sur l'anarchie. Notamment sur le site acratie.eu. Le mot, très peu employé en français, signifie absence de pouvoir (du grec cratia = pouvoir). « L'acratie est le vrai nom de l'anarchie que certains anarchistes traduisent aussi par idea ou harmonia », dit-il. Le mot anarchie n'a pas toujours bonne presse, renvoie à la bande à Bonnot... Il y a aussi le mot de libertaire...

Né à Valentigney d'un père gendarme et d'une mère « calotine » qui ne l'ont « pas emmerdé », il est le premier de sa classe à refuser d'être enfant de choeur. A l'École Normale de Besançon, où il arrive en seconde en 1965, il anime les clubs rencontre, Oroleis, cinéma... et se met en travers d'une tradition qui le révulse : « Ma première action a été de créer un comité anti-bizutage. Faire les lits des anciens, le ménage ou mettre...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !