Petite enfance à Besançon : « une offre où chacun trouve son compte »

C'est ce qu'affirme l'adjoint Yves-Michel Dahoui lors de la rentrée des crèches et halte-garderies municipales qui accueillent un quart des enfants de moins de trois ans. Pourtant 30% des demandes sont refusées... Structures associatives, privées et d'entreprises complètent, avec 700 assistantes maternelles indépendantes, un dispositif où la scolarisation des tout-petits est marginale.

creche

Un quart des quelque 4000 petits Bisontins de moins de trois ans sont accueillis par une structure où travaillent près de 300 professionnels relevant de la Ville. Ils sont en effet 1035 inscrits dans treize crèches et six halte-garderies ou auprès d'une quarantaine d'assistantes maternelles municipales. Environ 700 assistantes maternelles « indépendantes », agréées par le Département, accueillent quant à elles 2300 à 2400 bambins, soit environ 60%.

Quel mode d'accueil pour la petite enfance : voir l'espace dédié sur le site de la ville de Besançon ici avec listes des lieux, dossiers d'inscription et tarifs. Quatre commissions d'attribution des places se tiennent chaque année, dont la grande, en avril, pour les entrées en crèche d'août et septembre...

Les quelques 600 à 650 autres jeunes enfants de moins de trois ans peuvent également trouver des places dans des crèches d'entreprises (80 au CHU, 60 à Témis), associatives (25 places à...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !