« On a dormi un mois sous des tentes devant l’usine… »

Centre trente militants CGT de quatre régions du Grand-Est se sont réunis jeudi à Besançon pour « partager leurs succès ». Ils ont surtout échangé des expériences, exprimé des valeurs collectives, constaté qu'ils devaient s'adapter au nouveau monde du travail.

cgt22

« Partageons nos succès ! » Alors que les syndicats de salariés semblent perdre bataille sur bataille, il était osé de parier sur la réussite d'une telle entreprise : échanger sur les succès syndicaux. Certes, les dirigeants de la CGT qui ont suscité sept rencontres interrégionales dans le pays sur ce thème, ont dû en annuler deux. Certes, ils attendaient 200 militants jeudi 22 janvier à Besançon, il en est venu 130 d'Alsace et de Lorraine, de Bourgogne et de Franche-Comté.

Alors ? Échec ? A entendre les militants d'entreprises ou de services publics, il en faut plus pour les démoraliser. L'objectif de ces rencontres est justement là : échanger sur des expériences, partager des méthodes, exprimer des doutes et des enthousiasmes, dire la solidarité. En un mot, trouver ou retrouver des forces. Se serrer les coudes, par exemple, autour de la presse syndicale car « le monde du travail n'apparaît pas dans les médias...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !