« On a besoin de vous et en réa vous ne serez jamais seule… » (2)

Volontaire pour être renfort face à la pandémie au CHU de Besançon, Aline n'avait jamais travaillé en réanimation. Après s'être demandée si elle serait « à la hauteur », elle a pris sa décision : elle raconte la formation spécifique accélérée qu'elle a suivie avec une vingtaine de collègues, infirmières comme elle. Quelques jours après, elle reçoit un appel : « vous êtes libre à partir de quand ? »

cov

 

Deux types de formation étaient possibles, une formation « novice » destinée à ceux qui n’avaient jamais exercé en réanimation et une formation « expert » pour des soignants déjà habitués à cet environnement de soin ( infirmier en réanimation pédiatrique, en soins intensifs..). Quelques jours avant la formation, je reçois un lien pour suivre deux Mooc (cours en ligne) avant la première immersion, l’un sur la ventilation, le second sur « patients covid + et soins critiques ». Fin mars, j’effectue les deux jours de formation pour les «  novices », nous sommes une vingtaine, uniquement des infirmières.

Pour nous transmettre les connaissances requises, plusieurs catégories professionnelles se sont relayées : des cadres formateurs de l’institut de formation des professionnels de santé (principalement de la formation infirmiers anesthésistes), des anesthésistes, des...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !