Microtechniques : l’Institut Pierre Vernier ferme ses portes

L'Institut Pierre Vernier, centre régional d'innovation et transfert de technologie, ferme ses portes et licencie 18 personnes aujourd'hui. Situé au Technopole Temis, « vitrine micro-technique que l'on détruit sans discernement» selon l'un de ses derniers salariés, le centre travaillait notamment pour la Défense nationale. Créé en janvier 2007 sous forme associative, il avait rassemblé différents centres de transfert et  sa fonction était de mettre en lien les laboratoires de recherche et les entreprises. L'Etat et la Région en ont été à l'initiative. L'Université de Franche-Comté, l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, l'Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Micromécaniques ont participé à sa fondation. D'après le salarié contacté, « le modèle économique qui imposait la recherche de fonds propres à hauteur de 50% pour les projets n'était pas viable...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !