Lons-le-Saunier : « c’est bien, mais il va en falloir plusieurs comme ça, ils sont solides en face… »

Plus de 2000 manifestants (3500 selon la CGT) ont défilé dans la préfecture du Jura contre la réforme des retraites. En marge de cette démonstration de force, CGT et gilets jaunes ont rivalisé pour figurer en tête du cortège. Une assemblée générale est programmée samedi matin pour débattre de la suite. 500 manifestants ont défilé le matin à Saint-Claude.

p1770884

« La retraite à points, c'est la retraite à poil ! », se marre Rachid Hiébous, délégué CGT à l'hôpital de Lons-le-Saunier, alors que la place de la Liberté est multicolore de monde et de banderoles. Il n'y a pas celle de la CFDT, mais Serge Fotia, un de ses infatigables militants, est là, sans sigle mais avec ses convictions personnelles. A entendre des témoins, il n'est pas le seul de sa centrale à avoir contourné le non appel de la direction nationale. Mobilisation des hospitaliers oblige, il y a aussi Eric Loupiac, délégué de l'association des médecins urgentistes de France qui rend hommage à l'opiniâtreté : « on en est à un an de mobilisation et le SMUR 2 est toujours là. Nous les avons fait reculer… »

Comme ailleurs, les enseignants sont nombreux à s'être mobilisés, certains venus de Morez avec une énorme banderole mentionnant le « soutien » des syndicats. Comme si ces derniers ne devaient plus marcher systématiquement devant, sinon...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !