Lionceau deviendra Lion…

Avec Comme un Lion, Samuel Collardey signe après L'Apprenti, un second long métrage tout en sensibilité et en efficacité, en émotion et en justesse de ton. Il raconte un rêve d'adolescent qui se brise souvent face à la réalité, et se réalise dans le film.

afficheCommeun lion

Avec Comme un Lion, Samuel Collardey signe après L'Apprenti, un second long métrage tout en sensibilité et en efficacité, en émotion et en justesse de ton. Peu importe qu'il ait fait un documentaire, une fiction, ou plutôt un docu-fiction, il raconte un rêve d'adolescent qui se brise souvent face à la réalité, et se réalise dans le film. Ce rêve est celui de milliers de jeunes Africains de devenir footballeur professionnel en Europe afin d'y tâter la gloire, mais aussi renvoyer de la fierté et de l'argent au pays. Entretenu par la télé-monde, le portable et l'internet mobile, ce rêve a pour têtes de gondoles Barça ou Manchester. Il peut se manifester par la venue, au bord d'un pauvre terrain de foot, d'un recruteur, en l'occurrence un ancien international camérounais. La sélection est sévère, sans doute moins risquée qu'un embarquement aléatoire sur l'océan dans une pirogue de fortune...Quoique. Car le risque...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !