L’herboristerie revient par la cosmétique

La formation destinée à développer et structurer une filière bio comtoise des plantes aromatiques et médicinales au CFPPA de Montmorrot (Jura) a douze ans. Quelques dizaines de paysans-artisans tentent de se faire une petite place économique en passant par la vente directe et les circuits courts.

pam-he2

« Si être juriste, c'est seulement être dans une bibliothèque ou préparer une plaidoirie, ce n'était pas pour moi car j'ai envie d'être dehors... » Voilà comment après des études de sciences humaines et de droit, Marie-Laure Guerry est devenue herboriste... Euh, non, plutôt herbaliste comme disent les Belges. Car il n'y a plus d'herboristes en France depuis que les derniers diplômés d'avant 1941 ont disparu. Les lobbies ont eu raison d'eux sous le régime de Vichy avec l'abrogation du titre, puis à la Libération en empêchant son retour. Et à nouveau en 2010 quand le sénateur Jean-Luc Fichet interrogea le gouvernement qui lui fit répondre, non pas le ministre de la Santé, mais la secrétaire d'État aux sports, Rama Yade, que ce n'était pas à l'ordre du jour (lire ici).

Marie-Laure Guerry s'apprête à mélanger cire d'abeille et huile végétale...Voir son site ici.

Marie-Laure Guerry vit pourtant du travail des plantes aromatiques et...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !