Les parents d’élèves FCPE du Doubs sont pressés d’en finir avec les quatre jours

Malgré une réserve exprimée lors du Conseil supérieur de l'éducation, la fédération majoritaire continue de plaider pour une application de la réforme des rythmes scolaires dès septembre 2013. Dans le Doubs, elle veut au plus tôt mener une concertation à l'échelle du département.

Isabelle Cauwet

La Fédération des Conseils de Parents d'Elèves du Doubs (FCPE 25) réaffirme son souhait d'en finir avec la semaine de quatre jours dès septembre prochain. Elle s'est encore exprimée à la veille des journées d'actions des enseignants du primaire. Largement majoritaire, son attachement à une réforme des rythmes scolaires est constante depuis des années. Pour Isabelle Cauwet, son administratrice, l'intérêt de l'enfant commande l'application de cette réforme dès la rentrée 2013. Dans un communiqué, il est affirmé que « tout ceux qui élaboreront cette nouvelle organisation doivent veiller à ce que la pause méridienne (pause de midi, NDLR) soit suffisamment longue, comme le préconisent tous les chrono-biologistes. » La qualité et l'accessibilité à tous du temps d'activités périscolaires sont signalées comme des exigences. Au même moment les enseignants doutent que ces exigences puissent trouver à se réaliser...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !