Les grévistes de Nicollin améliorent leurs indemnités de licenciement

Les salariés en grève de l'entreprise Nicollin ont signé un accord en début d'après midi, ce mercredi, avec la direction. Selon Alain Chagué, syndicaliste Sud et représentant du personnel, la négociation s'est tout de même achevée par des menaces de licenciement pour faute grave au cas où l'accord ne serait pas entériné. Les employés en grève depuis lundi matin se sont prononcés en faveur d'une signature que le délégué Sud estime être un moindre mal.Ils ont ainsi obtenu pour les départs volontaires (voir édition de lundi) : 1500 euros de plus que les indemnités de licenciement initiales par personne (leur revendication de base était d'obtenir 1000 euros par personne et par année d'ancienneté), les deux mois de préavis payés et non effectués, le paiement des jours de grève et la garantie que le Plan de sauvegarde de l'emploi sera valable dans les mêmes conditions pendant encore 24 mois. Il est convenu également que la...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !