Les contestataires de la carte scolaire du Jura iront au ministère

 

Les représentants des syndicats d'enseignants FSU, Unsa et Sgen, la fédération de parents d'élèves FCPE et les associations complémentaires, ainsi que des élus ont occupé pendant plusieurs heures la préfecture. Ils ont obtenu une audience auprès du directeur de cabinet de Vincent Peillon. Promise d'ici la fin de semaine prochaine, la rencontre était devenue une exigence après la rupture du dialogue avec le responsable académique dans l'aprés-midi du 14 février. En attendant, les mesures de cartes scolaires sont suspendues dans le département. Il était annoncé une trentaine de fermetures de classes.

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !