Les avocats rejoignent le cortège contre la réforme des retraites

Ils étaient près de 3.000 à Besançon ce 24 janvier pour cette septième journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, un chiffre en hausse par rapport à celle de la semaine dernière. Et pour la première fois, les avocats en grève depuis trois semaines ont défilé aux côtés des autres salariés. Avec un col rouge en guise de résistance.

20200124_111959

Vers 11h, José Aviles, cheminot et responsable CGT du Doubs, harangue les manifestants qui se sont réunis devant la gare Viotte de Besançon juste avant le départ en cortège. Le leader syndical se félicite des résultats du dernier sondage qui indique que 70% des Français estiment que le mouvement de protestation contre les retraites doit se poursuivre. « Nous n’allons pas sacrifier plusieurs générations pour que le capital se goinfre à nouveau. Ils vont nous dire qu’il faut officialiser le fait de travailler plus longtemps, mais qui peut penser un avenir où nos jeunes ne travaillent pas et nos vieux travaillent plus longtemps ? Le système de retraite est à améliorer, mais il est viable. Nous devons et nous allons gagner ! », s’exclame-t-il en cette 51e journée de lutte et 7e journée d’action et de manifestation nationale depuis le 5 décembre.

Et pour la première fois à Besançon, les avocats étaient présents dans une...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !