Le soutien-gorge : pas si sain !

« Les résultats sont contraires à la croyance populaire. L'arrêt du port du soutien-gorge est bien supporté en terme de confort. Les tissus composant le sein ne se distendent pas malgré une augmentation du volume mammaire. Le sein s'avère plus ferme... », explique le docteur Olivier Roussel.

Une seconde thèse de médecine vient compléter et conforter celle de Lætitia Pierrot en 2003 sur les effets bénéfiques pour le sein de l'arrêt du port du soutien-gorge. Cette thèse, récemment soutenue par Olivier Roussel, porte cette fois sur 50 jeunes femmes de 18 à 30 ans, et non plus 33 de 18 à 25 ans. Issues d'un groupe de 273 femmes suivies depuis 1996 par le professeur Jean-Denis Rouillon, les participantes devaient répondre en outre à quelques critères les empêchant de constituer un échantillon représentatif : toutes sportives, elles n'ont pas d'enfant, pas subi de traitement médical ou chirurgical du sein, ne suivent pas de régime végétarien, ont une masse grasse inférieure à 29%, une hygiène de vie rigoureuse... Démarrée il y a deux ans, l'étude d'Olivier Roussel porte sur dix mesures effectuées à six moments différents. Le jeune médecin conclut notamment à une amélioration générale : « Les résultats...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !