Le Festival « Entrevues » fête ses trente ans

Génèse d’une histoire d’amour entre Belfort et le cinéma, enrichie au fil du temps avec des rétrospectives, une compétition internationale… Du 28 novembre au 6 décembre, le programme de cette année souffle les bougies de trente ans de cinéma et éclaire son histoire. Petit rappel historique. Moteur !

nostalgie-de-la-lumiere

Avant de parler des trente dernières années du festival Entrevues, fêtées cette année, il faudrait revenir sur l’histoire de la création et l’évolution du Festival. En 1958, à Belfort, Michel Legrand et un groupe de bénévoles du CDEP (Comité Départemental d’Éducation Populaire) récupèrent un préfabriqué dans lequel se trouvait l’ancienne école de la Pépinière pour en faire un centre culturel, le premier équipement socio-culturel de quartier. En faisant les démarches pour l’aménagement de la future salle de cinéma, Michel Legrand rencontre Claude Lafaye du Centre National de la Cinématographie. Les deux hommes sympathisent et concrétisent leur intérêt commun pour le jeune cinéma avec l’organisation en 1969 de la première Rencontre Nationale du Cinéma des Jeunes Auteurs, destinée à montrer les films d’études d’élèves en école de cinéma et des films indépendants, sans pour autant...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !