Le CCPPO et le Groupe Medvedkine (deuxième partie)

Les grèves de la Rhodia en 1967 anticipent Mai 1968 à Besançon. Chris Marker, Jean-Luc Godard et d’autres cinéastes poussent les ouvriers à prendre la caméra pour réaliser leurs propres films. Un groupe de cinéastes ouvriers naît ; le Groupe Medvedkine de Besançon.

classedelutte-

 Le Centre Culturel Populaire de Palente et les Orchamps naît en 1959. Au début des années 60, cette association, – qui s’appuie sur l’idée d’une culture populaire, – développe le cinéma dans le quartier de Palente avec notamment des projections de films à caractère social et politique.

En 1967, l’usine Rhodiaceta de Besançon (contrôlée par Rhône-Poulenc Textile) occupée par les ouvriers, devient un lieu d’affrontements violents.  La grève est motivée par l’annonce de la Direction de mettre en œuvre sur le groupe, une réduction de personnel de 2200 personnes, une réduction du salaire réel de 13.5 %, une réduction de la prime d’intéressement de moitié et une mise au chômage partiel.

René Berchoud, membre du CCPPO et fervent admirateur de « Cuba Si » de Chris Marker, écrit au réalisateur et lui demande de venir filmer la grève « A priori je ne pensais pas venir. C’était le matin. J’ai bu...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !