Le bâtiment dans la rue : 300 manifestants à Besançon

Environ 300 personnes se sont rassemblées ce vendredi à Micropolis-Besançon avant de converger vers la préfecture de région à l'appel national de la CAPEB, la confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment.

capeb5

Environ 300 personnes se sont rassemblées ce vendredi à Micropolis-Besançon avant de converger vers la préfecture de région à l'appel national de la CAPEB, la confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment. Le matin, des rassemblements avaient eu lieu devant les préfectures de départements où des délégations ont été reçues. Après une dizaine d'années de croissance, le secteur vit depuis peu des temps plus difficiles et s'alarme du passage de la TVA de 5,5% à 7% et bientôt 10%. « C'est la facture du client qui en pâtit, or les gens ont de moins en moins les moyens, du coup on a encore moins de chantiers », explique la présidente régionale, Sylvie Andrey.Les artisans et PME sont également vent debout contre le régime des auto-entrepreneurs : « Logiquement, en hiver, on fait des travaux d'intérieur », dit Philippe Henriot, le président de la CAPEB-Doubs. Mais là, les auto-entrepreneurs...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !