Lakdar Benharira : « la culture est le fin mot de l’histoire »

Le fondateur de SOS-Racisme Jura est sous le choc. Il considère que « ceux qui n'apprécient pas Charlie ont aujourd'hui la preuve que ces gens là n'en ont rien à foutre de la religion, veulent détruire notre société et nos valeurs ».

Lakdar Benarira : « La réponse ne doit pas être la France de la terreur, mais celle de l'unité ». Photo D.B.

Des rassemblements se sont tenus et vont se tenir encore dans toute la région. Des moments de recueillement où les questions de chacun deviennent celles de tous. Parmi ceux-ci, Factuel est à Lons-le-Saunier, ce lundi midi. Près de 300 personnes sont réunies en cercle autour de nombreuses bougies qu'on vient poser ou allumer dans le silence. Soudain, un homme entonne en tremblant la Marseillaise. Elle est reprise à voix étouffées par une bonne partie de la foule. « Ça faisait bien longtemps que je ne l'avais pas chantée », nous dit Bernard qui est venu d'un village voisin et lâche qu'il a toujours un peu de mal avec l'hymne national. Pour son « caractère guerrier », dit un de ses amis. Mais qu'importe, le chant du Lédonien Rouget de Lisle témoigne d'un moment d'histoire où il fallut défendre les armes à la main les conquêtes balbutiantes d'une révolution abolissant les privilèges en droit de la...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !