La stratégie de la Poste sur la sellette…

« Quand on voit ça, que voulez vous que les habitants pensent des élus, de la politique ? Pourquoi voteraient-ils ? », s'insurge un militant de la CNL à propos de la fermeture pendant une semaine d'un des deux bureaux de Besançon-Planoise (20.000 habitants) qui a aussi fait réagir CGT et PCF. Le projet de transformer le bureau Proudhon du centre-ville en agence bancaire qui exclurait pauvres et précaires inquiète le syndicat SUD-PTT. Les 200 bureaux ruraux du Doubs pourraient n'être plus que 65 l'an prochain…

poste_

Le rideau de fer du bureau de poste du centre commercial Ile-de-France de Planoise est baissé en ce chaud début d'après-midi du mercredi 4 septembre. Une affichette indique que le lieu est fermé depuis le 29 août et jusqu'au lendemain, qu'en cas de besoin, on pouvait se rendre au bureau de la rue Picasso. C'est à 700 mètres de là, près du Théâtre de l'Espace, dans l'autre bureau de poste de ce quartier de 20.000 habitants…

Des militants du PCF, de la CGT et de la CNL ont invité la presse à venir faire le même constat que les riverains. Ils craignent qu'à terme, il ne reste qu'un seul des deux bureaux de poste de Planoise. « Des habitants ont fait une pétition et nous ont informés. C'est un problème de défense des services publics. Ça a des conséquences pour les recommandés, les allocations », explique Alain Genot, militant de la CNL, la confédération nationale du logement. « C'est un important bureau de proximité », complète Catherine...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !