La solidarité du Doubs aux paysans menacés d’expulsion

Une quarantaine de militants de la Confédération paysanne ont participé à la mobilisation nationale en soutien à leurs collègues de Notre Dame des Landes qui passaient en justice à Nantes, en formant un barrage filtrant au rond-point d'Etalans.

conf

Un quart d'heure d'attente en roulant au pas pour arriver au rond-point d'Etalans... La petite quarantaine de militants de la Confédération paysanne du Doubs ont réussi leur coup d'organiser, mercredi 13 janvier entre 10 h 30 et 13 h, une opération bien visible. Dans la file, de rares automobilistes pressés doublent pour gagner quelques places. La plupart attendent leur tour. « Les gens sont surpris qu'on manifestent, mais quand on leur explique, ils sourient », dit Julien Comte, éleveur laitier à Nans-sous-Sainte Anne.

Très vite, les 500 tracts prévus sont épuisés. On va vite en réimprimer 200 au local de Valdahon. Mais c'est insuffisant. Et brandir un petit panneau « non à l'aéroport de Notre Dame des landes » est un peu léger. « C'est vrai, on aurait pu mettre une banderole, mais on apprend vite, on en mettra une la prochaine fois », sourit Manu Vignon, descendu du Haut-Doubs. Alors on explique à qui veut bien baisser sa vitre dans le vent et le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !