La solidarité des Serbes, Bosniaques, Croates et ex-Yougoslaves de l’Aire urbaine

Les inondations catastrophiques qui ont tué 50 personnes et déplacé 1,6 million d'habitants dans l'ex-Yougoslavie ont généré un grand élan de solidarité au sein de la diaspora dans le nord de la Franche-Comté et en Alsace.

yougo

« Brat je mio koje vere bio » : mon frère m'est cher quelle que soit sa croyance... La vieille devise yougoslave signifie encore quelque chose pour Serbes, Bosniaques, Croates ou Français d'origine yougoslave en Franche-Comté. Les conséquences des inondations en Serbie, en Croatie et en Bosnie-Herzégovine sont pour l'heure impossibles à mesurer. La catastrophe a déjà causé la mort de cinquante personnes, provoqué le déplacement d'un million six cent mille habitants. Les régions proches des principales rivières, affluents de la Save et du Danube, sont ravagées par les débordements d'eau, de boue, les glissements de terrain. On redoute à présent des épidémies. Dans ce contexte, un formidable élan de solidarité emporte tout l'espace ex-yougoslave. Sur le terrain d'abord, spontanément et sans réserve, les voisins d'hier et d'aujourd'hui se sont prêtés main-forte et portés secours.

Un désastre socialDans...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !