La SEM Futura a perdu 1,6 million d’euros depuis 2008

Créée en 2007 dans le Pays de Montbéliard, recapitalisée en 2009, la SEM Futura n'a pas touché pendant 18 mois les loyers de R&D Moteurs, une société de test et d'essai de moteurs thermiques dont elle détient 9,45% du capital.

Créée en 2007 à l'initiative de PMA (la Communauté d'agglomération du pays de Montbéliard), la Société d'économie mixte Futura est dans le rouge. Cette SEM basée à Etupes, appuyant notamment le Pôle véhicule du futur, a perdu plus de 1,6 million d'euros entre 2008 et 2013. « Elle a failli être liquidée l'an dernier », a expliqué vendredi au conseil régional, le premier vice-président Denis Sommer qui est l'un des trois administrateurs représentant la collectivité. Laquelle était appelée à se prononcer sur le rapport d'activité 2013 de la SEM.

La liquidation n'aurait pas manqué d'interpeller. Car les collectivités territoriales détiennent 2,8 des 3,6 millions d'euros du capital social de la SEM Futura, recapitalisée en 2009 pour plus de 2,5 millions d'euros. Les soucis financiers de la SEM Futura ont été aggravés par les difficulté de la société R&D Moteurs dont elle détient 9,45%,...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !