La démarche symbolique de Stéphanie Krapoth

portrait St Krapoth

« Le 22 octobre 1993, en provenance d’Hanovre dans la partie nord de l’Allemagne, où à 5h du matin il pleuvait et faisait à peine 8°, je suis arrivée à Besançon à 14h, en plein été indien, découvrant des couleurs, des lumières nouvelles. » Stéphanie Krapoth se souvient avec enchantement de ce premier voyage. Il inaugure un séjour initial de six mois dans le cadre du programme européen d’échanges d’étudiants « Erasmus ».Aujourd’hui et depuis quelques jours, elle est devenue française sans avoir renoncé à la nationalité allemande. La double nationalité, c’est ce que permet la loi et ce n’est pas autrement qu’elle vit son identité.L’influence de son père, professeur de littérature française à Göttingen au sud d’Hanovre, a été majeure. Elle a étudié le latin et le grec ancien, mais pourtant ne parlait pas le français en arrivant au...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !