La coopérative Forêts et Bois de l’Est se restructure

F&BE aimerait parvenir à 40 % du marché des bois privés comtois, notamment en se développant dans le Doubs où elle a un concurrent, la coop rhônalpine Coforêt, très présente dans le Haut-Doubs et sur le marché des résineux. F&BE opère aussi sur les spécifiques marchés des feuillus pour lesquels elle a notamment une plateforme de tri à Jussey.

uaa_logo

Reprenant le modèle de la coopération agricole, les coopératives forestières veulent sortir du bois. Regroupant des propriétaires privés, elles mutualisent des opérations telles que sylviculture et travaux forestiers, exploitation ou commercialisation des bois. Ce qui « rassemble l'offre » face à un secteur de la transformation qui connaît, comme d'autres, restructurations et concentrations.La coopération forestière n'a cependant pas le taux d'adhésion de la coopération agricole. Tous les paysans sont sociétaires d'une coopérative, souvent de plusieurs, pour vendre du lait ou des céréales, partager du matériel, regrouper les achats, etc. En Franche-Comté, 20 % environ des propriétaires forestiers adhérent à une coopérative.Ayant son siège social à Épinal, la coopérative Forêts et bois de l'est (F&BE) est historiquement présente en Franche-Comté avec 1.325 adhérents...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !