Jean-François Longeot, seul sénateur comtois pour l’arrêt des pesticides néonicotinoïdes

Cinq ont voté contre, au grand plaisir du président de la FNSEA

Jean-François Longeot est le seul des huit sénateurs franc-comtois à s'être prononcé pour l'interdiction des insecticides néonicotinoïdes, au plus tard le 1er juillet 2020. L'élu UDI du Doubs fait partie des 64 ayant suivi la proposition du sénateur écolo Joël Labbé que Stéphane Le Foll avait recommandé de repousser. Ce qu'ont fait Cédric Perrin (LR, Belfort), Michel Raison (LR, Haute-Saône), Gérard Bailly et Gilbert Barbier (LR, Jura), et Jacques Grosperrin (LR, Doubs). 

Alain Joyandet (LR, Haute-Saône) et Martial Bourquin (PS, Doubs) se sont abstenus.

Jérôme Durain (PS, Saône-et-Loire), le président du groupe socialiste au conseil régional Bourgogne-Franche-Comté, s'est abstenu, comme François Patriat (PS, Côte d'Or), l'ancien président du conseil régional de Bourgogne. Daniel Gremillet (LR, Vosges), par ailleurs président de la coopérative de l'Ermitage, plus gros collecteur de lait en Franche-Comté, détenteur de l'UAC, a...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !