Ideal-Standard : « le meilleur plan social de Franche-Comté »

Les 163 salariés de l'usine de Dole ont été licenciés en 2011. Une solution est trouvée pour 107 aujourd'hui. Préfet, patron et syndicats espèrent qu'il y en aura une pour tous d'ici un an.

idealstandardusine

Quand, début 2011, la direction d'Ideal-Standard annonça la fermeture de ses usines de Dole, Revin et Middlewich, ce fut évidemment un choc parmi les salariés, 163 dans le Jura, 148 dans les Ardennes, 249 au Royaume-Uni. Spécialisé dans le matériel sanitaire, le groupe employait 11.000 personnes dans vingt pays, et était confronté à une chute des ventes de 23% entre 2007 et 2010. « On était en surcapacité de production », dit Benoît Marsaud, président d'Ideal-Standard-France. Cette surcapacité s'expliquait notamment par la crise du marché immobilier et la moindre utilisation de la céramique dans le secteur sanitaire, avait notamment indiqué Éric Besson, alors ministre de l'Industrie, le 14 avril 2011, annonçant la mise en place de comités départementaux de suivi du plan social et le maintien des activités de logistique à Dole.Obligation légale pour les entreprises de plus de mille salariés effectuant des licenciements...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !