Huit défilés et un petit-déjeuner pour le 1er mai en Franche-Comté

Résultat de la division syndicale, notamment sur l'accord de flexi-sécurité : pour la première fois depuis 2005, CGT et CFDT ne défileront pas ensemble. Sauf à Pontarlier...

1er mai 2012

La CGT participera aux huit cortèges prévus le 1er mai en revendiquant une augmentation des salaires (1.700 euros pour un jeune sans diplôme à l'embauche) et une protection sociale renforcée. Le syndicat refuse « la concurrence des sites, des salariés entre eux dans les différents pays » et propose « une sécurité sociale professionnelle qui redonne des droits aux salariés, permettrait la continuité du contrat de travail, une protection contre les aléas de la vie professionnelle. » La CGT en appelle à « construire l'unité des salariés pour faire naître l'espoir ». José Avilès, secrétaire général de l'Union locale à Besançon, « invite les signataires de l'accord national interprofessionnel (ANI) sur la « flexi-sécurité », politiques et syndicaux, à venir expliquer aux salariés concernés pourquoi ils vont perdre leur emploi, comment ils vont être contraints à des augmentations de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !