Gilets jaunes et syndicats : je t’aime moi non plus ?

Entre syndicats et Gilets jaunes, c’est un peu je t’aime moi non plus. Après les déchirements des débuts, la lutte contre la réforme des retraites sonne maintenant le rapprochement. La convergence est par exemple très marquée à Belfort, encore timide à Besançon et presque inexistante à Vesoul. Mais partout, et malgré les divergences sur les modalités de la mobilisation et parfois sur les revendications, ces « deux mondes » tentent un rapprochement plus ou moins réussi, tant l’union de toutes les forces apparait indispensable pour éviter la casse du modèle social et construire une société plus juste.

Sur le rond-point d'Andelnans.
Samedi 7 décembre à Andelnans, sur une bretelle du rond-point du E.Leclerc à la périphérie sud de Belfort. Plusieurs groupes de Gilets jaunes du coin avaient convié les syndicalistes à se joindre à eux ce matin. Une première. Cet « appel à la convergence des luttes » avait été relayé au micro par l’intersyndicale pendant la manifestation du 5 décembre. Deux jours après, le jaune domine largement autour du feu de palettes qui brûle au milieu de la zone commerciale. Et s’il n’y a que cinq ou six chasubles rouges de la CGT, plus un de la FSU sur la cinquantaine de personnes présentes, le symbole reste fort. « Je suis là pour la continuité du mouvement des Gilets jaunes que j’ai suivi depuis le départ et pour défendre les retraites et la sécurité sociale. J’y allais avec mon pin’s CGT et ça s’est toujours bien passé, il fallait que l'on converge », s’enthousiasme Damien Geoffroy, qui arbore aujourd’hui fièrement sa chasuble...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !