Gestion des rivières : enfin à l’échelle du Haut-Doubs

Le Conseil général du Doubs a approuvé à l'unanimité les statuts du futur Syndicat mixte des milieux aquatiques du Haut-Doubs. Cette structure se substituera aux communautés de communes adhérentes pour "l'étude, la protection, la gestion et les travaux de réhabilitation des zones humides".

lacSTpoint

Le Conseil général du Doubs a approuvé à l'unanimité les statuts du futur Syndicat mixte des milieux aquatiques du Haut-Doubs. Cette structure se substituera aux communautés de communes adhérentes pour "l'étude, la protection, la gestion et les travaux de réhabilitation des zones humides". Le syndicat sera compétent pour le suivi des zones Natura 2000 de la vallée du Drugeon, des tourbières et des lac des Remoray et Malpas, du complexe de la Cluse-et-Mijoux. Il pourra réhabiliter et assurer la "protection durable" des cours d'eau sur les bassins versants du Doubs et de la Jougnena. Il examinera "en priorité" le projet de réfection du barrage du lac de Saint-Point... Il est enfin "habilité à assurer la gestion du domaine public fluvial qui pourrait lui être transféré". Ce dernier point ne peut concerner que le lac de Chaillexon, entre Villers-le-Lac et le Saut-du-Doubs. Mais l'hypothèse ne pourrait se...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !