Fralsen-Besançon : un accord après quatre jours de grève

L'accord était presque signé lundi après-midi, mais les salariés, consultés par les délégués, ont voté la poursuite du mouvement entamé le 16 mars. Ils obtiennent 1,5% d'augmentation et un horaire variable de prise du travail.

fralsen

La grève est terminée chez Fralsen où la soixantaine de salariés qui avaient cessé le travail devaient le reprendre au cours de la journée en fonction de la remise en marche des machines, certaines nécessitant cinq heures de délai. Un accord a finalement été convenu entre la direction et les délégués CFDT et CGT. Il prévoit une augmentation de salaire de 1,5%, le paiement de la moitié des heures de grève, l'instauration en septembre prochain d'un horaire variable de prise du travail entre 7 h 45 et 8 h 30.

L'accord avait failli être signé lundi après-midi. La direction était bien d'accord avec ce 1,5%, mais en enveloppe globale, ouvrant la porte à des augmentations variable selon les salariés qui ne l'ont pas accepté et ont voté la poursuite du mouvement entamé le 16 mars. « Cela pouvait faire que les uns auraient eu 1,3% et d'autres 1,7% », explique un délégué.

Première grève depuis 2005

A l'entendre, les salariés, qui ont déjà...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !