Fonction publique : plus de 2500 personnes dans la rue en Franche-Comté

Des manifestations se sont tenues à Belfort, Montbéliard, Pontarlier, Vesoul, le Jura… pour défendre les statuts de la fonction publique. Un millier de personnes ont défilé Besançon, dont de nombreux personnels de la santé et de l'éducation, remontés contre les réformes de l'hôpital, de l'école ou la suppression des commissions paritaires, mais aussi des gilets jaunes…

fp1

« Les syndicats jouent leur peau ! En supprimant les commissions paritaires et les structures clientélistes, c'est le syndicalisme de service que les gouvernement essaie de tuer. C'est pour ça que la CFDT est là… » Ancien responsable local de la CFDT, Jacques Villiermet se sent désormais libre d'avoir un propos un brin critique sur son organisation, mais en fait, il parle de toutes. Car toutes sont en danger, prises en étau entre les réformes qui arrivent au parlement et la ringardisation accélérée des défilés syndicaux plan-plan sous les coups de boutoir des actions des gilets jaunes. Ce qu'il a vu lors de leur première manif l'a édifié : « j'ai vu des apprentis manifestants face à des policiers qui voulaient en découdre... Mais ils ont vite appris… »

Des manifestations se sont également tenues à Pontarlier où l'on a notamment déploré les 30% de contractuels à l'hôpital, à Belfort (400 personnes), Vesoul (250), dans le Jura (800),...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !