Fonction publique : 5500 manifestants en Franche-Comté

Les défilés intersyndicaux ont rassemblé 2000 personnes à Besançon, 900 à Montbéliard, 800 à Belfort, 500 à Dole et Lons-le-Saunier (où Factuel était, photo ci-contre), 400 à Saint-Claude, 300 à Vesoul, une centaine à Pontarlier... La rancœur monte à l'égard d'Emmanuel Macron.

fp

Malgré les réquisitions qui souvent dissuadent les personnels hospitaliers de faire grève, ils étaient nombreux dans les rues jurassiennes à participer aux défilés de mardi 10 octobre. La perspective de la fermeture de l'hôpital de Saint-Claude, qui a déjà mobilisé toute la ville, et la récente mise sous tutelle de l'hôpital de Lons-le-Saunier où la direction veut privatiser le nettoyage, ulcèrent les agents.

« On va à la catastrophe sanitaire car ils veulent supprimer 30 ASHagent de service hospitalier », explique une infirmière de bloc qui s'insurge contre « la destruction des équipes paramédicales ». Ces ASH seraient remplacés par des personnels d'entreprises de nettoyage. Quiconque a vu fonctionner un service hospitalier sait la spécificité d'un métier ou le relationnel, tant avec les patients qu'avec les soignants, est important. « C'est par exemple l'ASH qui peut se rendre compte qu'un malade a vomi, l'infirmière peut alerter une ASH...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !