Fermeture de classe à Tristan-Bernard Besançon : des parents se révoltent

Ils se battent contre la fermeture de l'une des quatre classes. Ils sont allés le dire devant les locaux de l'inspection académique du Doubs. L'adjoint à l'éducation de la ville les soutient et dénonce le changement de position de l'administration.

dsc04853

L'Education nationale a décidé de fermer l'une des quatre classes de l'école élémentaire Tristan-Bernard à Besançon. Il y aurait donc à la rentrée prochaine une classe de CP avec 26 élèves, une de CE1-CM1 de 25 élèves et une de CE2-CM2 de 24 élèves. Les parents ont été mis au courant le mardi 18 juin, depuis ils bloquent l'école. Aujourd'hui une quinzaine d'entre eux, accompagnés d'une vingtaine d'enfants, se sont rassemblés devant la Direction des services départementaux de l'Education nationale du Doubs (DSDEN, ancienne Inspection académique) pour témoigner de leur réticence. Les enseignants ne sont pas là, « mais ils nous soutiennent, seulement ils ont un devoir de réserve », explique un parent.

« En comptant les élèves fantômes, la classe serait maintenue… »

Pour maintenir la quatrième classe, il faudrait que 80 élèves soit inscrits, actuellement il y en a 75. « Il y a des élèves fantômes qui ne sont pas...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !