« Et là, tu es envahie par un sentiment d’impuissance… »

Fanny Girod était au coeur du premier des séismes qui ont très gravement touché le Népal à partir du 25 avril. Professionnelle de la montagne vivant dans le Haut-Doubs, elle est revenue bouleversée. Avec le désir et le projet d'aider mais aussi le besoin de « fêter la vie » pour lesquels les Népalais paraissent plus doués que les Européens...

fannygirod

Le retour est difficile pour Fanny Girod, monitrice de ski et accompagnatrice en montagne qui vit à Chapelle-des-Bois. Le retour du Népal où elle était au coeur du séisme du 25 avril. C'est en marge d'un stage pour formateurs d'accompagnateurs en montagne, programmé avant son départ, au Centre national de ski nordique et de moyenne montagne de Prémanon, que cet entretien a été réalisé.

Ce n'était pas votre premier séjour au Népal...

Je suis partie le 6 avril, je devais rentrée le 27 mai. C'était mon quatrième voyage. Je ne voulais pas faire le premier voyage, je m'étais dit que je rentrerai jamais. J'y suis retournée... La première fois, c'était avec un groupe, mon découvrir, la seconde, toujours avec un groupe, mais pour participer à l'encadrement et accompagner. Les troisième et quatrième fois, je suis partie seule, pour moi, voir des amies népalaises et visiter un orphelinat à Katmandou. Mais je ne...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !