« En psychiatrie, la culture de l’évaluation et du résultat est un non sens »

« Le temps de la rencontre, de la relation, de l'attention et de la confiance ne peut pas être réduit à un acte technique », estime le syndicat CGT de l'hôpital de Novillars dans un texte que nous publions intégralement.

 

A L’occasion de la journée d’action interprofessionnelle du 16 octobre de « défense et de promotion de la Sécurité Sociale et du service public de Santé », le syndicat CGT du Centre Hospitalier de Novillars nous a adressé ses réflexions sur le travail en psychiatrie.

 

En psychiatrie, la culture de l'évaluation et du résultat est un non sens. Elle ne tient pas compte du processus réel du travail, à savoir la compréhension de l'autre, l'expérience et la continuité des soins. Comment quantifier l'aspect relationnel ? Il y a là, une véritable contradiction entre la culture de l'évaluation et l'activité en soin psychiatrique. Le savoir faire et l'écoute sont non formalisables.

Le temps de la rencontre, de la relation, de l'attention et de la confiance ne peut pas être réduit à un acte technique. Sans cette confiance, la relation n’est que partielle, empreinte du doute et de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !