Disparition de Bernadette Curty, inlassable militante bisontine du droit au logement

Elle fut dès 1968 à l'origine de l'Amicale des locataires de Planoise qui devint la section locale de la Confédération nationale du logement. Soucieuse de l'action collective, elle commença par défendre l'implantation de cabines téléphoniques ou d'une pharmacie... Adhérente de la CGT jusqu'au bout, elle obtint 24% à Planoise aux élections cantonales de 1976 où elle fut candidate du PCF qu'elle quitta l'année suivante... 

bernadettec

Inlassable militante du droit au logement, Bernadette Curty est décédée mardi 31 mars à l'âge de 79 ans. Elle avait été à l'origine de l'Amicale des locataires de Planoise dès son installation dans le quartier à l'été 1968, en lien la CNL qu'elle a localement présidée à Besançon et dont elle était encore présidente d'honneur.

Sa vie commence en 1940 à Saint-Rémy, dans la banlieue de Chalon-sur-Saône. Fille d'un cheminot communiste à qui l'engagement dans la Résistance valut 18 mois d'emprisonnement au camp de Citeaux et des tortures, elle apprend de lui quelques préceptes au coeur de son engagement : « ce qu'on gagne, c'est par le travail » ou encore « on ne dénonce pas, on ne ment pas, on ne vole pas... » Sa mère étant catholique, Bernadette fréquente le caté et attend, en vain, une intervention divine pour faire cesser sa quinte de toux lors de sa communion... 

Elle suit l'école ménagère à Chalon, devient apprentie chez...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !