« Des frottement culturels, souvent enrichissants mais parfois conflictuels »

C'est que souligne la thèse de Colette Bourlier sur les immigrés à Besançon

La thèse de géographie que Colette Bourlier vient de soutenir sur les travailleurs immigrés pendant la seconde moitié du XXe siècle à Besançon, est « un socle de connaissances indispensable à tout chercheur qui travaillera ultérieurement sur ce sujet, que ce soit dans le domaine de l’histoire, de la géographie, de la sociologie, ou de l’économie », indiquent ses trois directeurs de recherche.

Colette Bourlier « décrit un accueil plutôt favorable de ces immigrés par la municipalité bisontine, mais porte un regard critique sur des structures qu’elle connaît bien, de par son expérience personnelle, en pointant un certain manque d'anticipation face à "des frottement culturels, souvent enrichissants mais parfois conflictuels". Elle examine également le rôle économique des immigrés, répertoriant les professions exercées, les secteurs d’activité, et leur évolution au fil du temps, montrant que ces travailleurs ont été les plus touchés par...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !