Des collectivités boostent la pive, le franc comtois

La pive, une monnaie locale franc-comtoise créée en 2017, dépasse aujourd’hui les 120 000 unités en circulation, soit autant en euros. Conçue comme un levier de la vie économique locale, elle cherche à grandir avec le soutien de plusieurs municipalités. Entre versement d’indemnités aux élus, distribution de chèques cadeaux ou paiement de services municipaux en Pive, elles disposent de plusieurs moyens pour favoriser son développement, ce qui ne plait pas à tout le monde.

125 000 pives sont en circulation actuellement en Franche-Comté. Photo : Louis Colmagne

Étant donné que les monnaies locales ne sont acceptées que sur un territoire défini, elles y restent plus longtemps que les euros. L’idée est donc de favoriser les échanges au sein d’une aire géographique délimitée en se basant sur le principe du « multiplicateur local ». Aujourd’hui, la Pive compte 1000 adhérents dont 300 professionnels et l’association annonce le chiffre d’environ 125.000 pives en circulation, équivalent à un euro et échangées dans des comptoirs de changes. Depuis sa création en 2017 sur le territoire de la Franche-Comté, quelques communes de la région ont accompagné son développement pour insuffler une dynamique mise à mal par le Covid.

Danjoutin dans le Territoire de Belfort, avait été la première, il y a trois ans. Pour son actuel maire, Emmanuel Formet, « c’était important de prendre part au développement de la Pive. On a depuis l’ancienne municipalité une politique...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !