De l’orge en bar

Malgré l’accroissement spectaculaire du nombre de brasseries artisanales, elles peinent à s’approvisionner localement en matières premières, a fortiori en produits bio. Pour y remédier, des brasseurs et des paysans franc-comtois se sont réunis pour créer une filière d’orge brassicole.

biere

« On est contents de travailler avec de l’orge locale et de contribuer à mieux payer les paysans », se réjouit Régis Barth, cofondateur de La Franche, une brasserie jurassienne fondée en 2007. En début d’année, il a réceptionné pour la première fois 25 tonnes de malt produit à partir d’orge bio cultivée en Franche-Comté, principalement en Haute-Saône et un peu dans le Jura. Une vingtaine d’autres brasseurs, embarqués eux aussi dans cette aventure collective, ont acheté les 155 autres tonnes de ce malt.

Cet article a initialement été publié dans le numéro 19 du magazine Lutopik. Voir ici.

Tout a commencé il y a une quinzaine d’années lorsque quelques brasseurs se sont installés dans la région. Ils sont aujourd’hui une cinquantaine sur le territoire. Alors qu’ils auraient pu, comme c’est souvent le cas, entrer en concurrence les uns les autres, beaucoup parmi eux ont choisi de se serrer les coudes. « On était isolés,...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !