Daniel Prieur : « l’agriculteur n’a pas seulement du minerai à vendre »

Secrétaire général adjoint de la FNSEA, Daniel Prieur était président de la chambre d'agriculture du Doubs. Ce défenseur d'une « agriculture à visage humain », très largement élu ce jeudi président de la nouvelle Chambre Interdépartementale d'Agriculture Doubs - Territoire de Belfort, raille la dernière affaire de viande de cheval vendue pour du boeuf et sous forme de masse agglomérée de bas morceaux.

prieurd

« Empoigner les parpaings et la truelle », Daniel Prieur file souvent la métaphore quand il s'agit de signifier son volontarisme de terrain. Réélu président par la nouvelle Chambre par 46 voix sur 51 votants (55 élus), il ne manque pas non plus de définir les orientations, les fins et les moyens à mobiliser : « une agriculture nouvelle faite d'échanges, de professionnalisme où le métier de producteur est une facette des compétences requises pour réussir ce challenge ».Le challenge ? D'abord une complémentarité des agricultures du Doubs et du Territoire de Belfort. Il n'en manque pas d'autres. « Réfléchir, anticiper, prévoir, gérer, s'inscrire dans le temps. » Et puis, la Politique agricole commune (PAC) pour la période 2014-2020 bien sûr, la fin des quotas, l'acte III de la décentralisation… L'objet de cette première séance plénière n'était pas de se prononcer dans le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !