Ce que nous rappelle l’exposition « Les Juifs de France dans la Shoah »

« Ne pas témoigner serait trahir. » C'est la raison d'être du Musée de la Résistance et de la Déportation de la Citadelle à Besançon, la devise de Denise Lorach, sa fondatrice.

les rafles commencent

L'exposition « Les Juifs de France dans la Shoah » y est présentée à la Chapelle Saint-Etienne depuis le 27 janvier en partenariat avec l'Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre et le Mémorial de la Shoah (voir le billet de blog). Il s'agit d'une adaptation de l'exposition « Le Temps des rafles » conçue sous la direction de Serge Klarsfeld en 1992. Exceptionnellement, le Musée de la Résistance et de la Déportation présente hors ses murs un travail qu'elle n'a pas réalisé. L'établissement a répondu favorablement à la recherche par l'ONACVG (lié au ministère de la Défense) d'un lieu symbolique à une date particulière. La date c'est celle de l'anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz en 1945. Un lien avec l'exposition permanente du musée a été réalisé sous la forme d'un document pédagogique (en ligne dans une quinzaine de jours sur le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !