Besançon : la fac de lettres et sciences humaines se sent méprisée

Plus de 500 étudiants et enseignants ont tenu jeudi leur seconde assemblée générale de la semaine après un vote du conseil d'administration de l'université de Franche-Comté réduisant les moyens d'enseignement. Leur mobilisation prévoit plusieurs actions dont une exécution symbolique de leur fac...

fac2

« Aucune suppression de postes. Aucune suppression de diplômes, filières, parcours. Aucune suppression d'heures de cours. Financement à la hauteur des besoins et de l'augmentation annuelle des étudiant-e-s. Refus de modifier les maquettes. » Les plus de 500 étudiants et enseignants réunis ce jeudi pendant près de trois heures dans le vieil amphithéâtre Donzelot de la fac de lettres et sciences humaines ont débattu, souvent argumenté, parfois palabré. Ils ont fini par adopter à une très large majorité ces mots d'ordre en préparation d'une série d'actions.

Ils ont voté une bonne part des dix-sept propositions venant de la salle tandis que les quatre volontaires d'une tribune, approuvée en début de séance, notaient les mains levées, distribuaient les prises de parole, écrivaient les projets au tableau. Il y eut des présentations, des demandes d'explication, des modifications, des pistes abandonnées et d'autres reportées, certaines fusionnées, des...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !